Skip to main content

De l’âme à la ligne

France Larouche

Je suis fascinée par l’être vivant :  principalement l’humain pour sa profondeur, sa complexité, sa diversité.  Je dessine à partir de modèles vivants qui me permettent de saisir une part privée d’eux-mêmes.  Leur âme en partie exposée me guide et se traduit par une ligne, un trait, une couleur.  L’espace d’un instant, je m’abandonne en laissant venir l’essentiel.  À chaque fois, je suis séduite par leur unicité, leur mystère et l’aura qui émane d’eux.  J’aime mettre en lumière leur singularité qui les distingue et me les rend belles, peu importe leur âge, leur aspect physique, leur culture.

Par différents médiums, je ressens le besoin de les dessiner, de les peindre et de les intégrer à l’intérieur de compositions mi-figuratives, mi-abstraites.  Lors des sessions d’atelier de modèle vivant, je privilégie l’utilisation du fusain, de l’encre et des pastels.  Ils me permettent d’agir en toute spontanéité dans un lâcher-prise et dans l’abstraction de tout ce qui m’entoure.  Je m’investis alors corps et âme au modèle et laisse danser ma main au rythme de la séance.

 

 « L’expression, l’accent, le regard, c’est l’âme qui transparaît à travers la matière ; c’est l’involontaire qui passe à travers le convenu. »  Eugène Marbeau

« L’art de peindre n’est que l’art d’exprimer l’invisible par le visible ».  Eugène Fromentin

Originaire du Saguenay, France Larouche est une artiste en arts visuels établie depuis 2002 en Mauricie.  Elle explore depuis son plus jeune âge les arts plastiques de manière autodidacte et ce, en marge de sa carrière professionnelle.  En 2010, elle prend un congé sabbatique pour compléter un certificat en arts plastiques à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR).  Elle y rencontre des enseignants artistes inspirants tels que Richard Purdy, Denis Charland et Roger Gaudreau. Ces derniers lui ont entre autres permis de reconnaître son unicité et sa capacité de l’exprimer à travers son art.

Retraitée depuis 2017, elle se consacre à temps plein à la pratique des arts visuels, sa passion.  Elle poursuit son développement en continu dans le cadre de différentes formations en lien avec sa pratique artistique.  Elle y rencontre l’artiste Danielle Julien qui deviendra son mentor.

Membre depuis 2019 du regroupement d’artistes «De la Factrie au dessin», renommé en 2022 «Factrie701»,  elle y installe son atelier et participe régulièrement aux diverses sessions de dessin de modèles vivants et de portraits offertes par cet organisme. Ses œuvres, majoritairement créées à partir de modèles vivants, sont essentiellement réalisées sur papier de façon spontanée avec l’utilisation de différents médiums dont le fusain, le pastel, l’encre et l’aquarelle.  Pour elle, la spontanéité gestuelle lui permet d’exprimer davantage ses émotions en toute liberté.  Ses créations sont parfois réalisées directement sur toile à l’acrylique ou marouflées sur panneau de bois qu’elle intègre en techniques mixtes.

Ses principales sources d’inspiration sont les œuvres des artistes intégrant le dessin à la peinture tels Egon Schiele et Henri de Toulouse-Lautrec.

L’être vivant est omniprésent dans sa démarche artistique, particulièrement l’humain dont elle cherche à capturer l’invisible.  Elle introduit parfois dans ses oeuvres le monde animal d’une manière libre et semi-figurative, tentant de mettre en lumière l’énergie et l’aura qu’il dégage.

Elle a participé à deux expositions collectives de petits formats à la Factrie701 en décembre 2022 et décembre 2023.  Quelques-unes de ces œuvres ont été exposées à la galerie Factrie701 au cours de l’été 2023.

«Peaux d’âmes» constitue sa première exposition solo. 

Vernissage vendredi 3 mai 2024 en formule 5 à 7

Exposition ouverte au public: Samedis les 4-5-11-12-18-19-25-26 mai, 1er-2 juin

de 13h à 16h

Dévernissage en présence de l’artiste dimanche le 2 juin de 13h à 16h